stephan

Que peut soigner l’acupuncture ?

angine On me demande souvent, ce que l’acupuncture peut soigner. Par défaut je serais enclin à dire on peut tenter sur tout ou presque… Au pire ? Rien. L’acupuncture ne souffre pas d’effets secondaires destructeurs.

Par contre l’acupuncture fonctionne à merveille sur l’ensemble des pathologies suivantes.

Continuer la lecture

Zhan Zhuang : la posture de l’arbre

Zhan Zhuang est au coeur de la pratique du Qi Gong taoïste et bouddhiste.

arbreCet exercice de Qi Gong (qui est l’une des branches de la MTC) permet d’intégrer les 3 composants essentiels de la pratique du Qi Gong au moyen de la formule  suivante : posture + respiration + intention. Ce triptyque est un reflet des 3 trésors 三寶 San Bao.

ZHAN = se tenir debout     ZHUANG = pieu, poteau

Généralement nommé : Posture de l’arbre aussi appelé yang sheng zhuang (posture pour nourrir le principe vital). 

Le zhan zhuang (postures debout) est l’entraînement le plus important du Qi gong.

Les postures sont à la fois le début, le déroulement et la fin des exercices. Leur exactitude est essentielle. Il existe plusieurs postures d’entraînement suivant l’âge, le niveau de pratique et la condition physique. Le respect des placements articulaires de la posture de base est nécessaire pour obtenir la détente du corps et la concentration de l’esprit.

Continuer la lecture

Tao : la voie vers la libération corps – esprit

MTC TaoLe Tao est généralement traduit par le mot voie, chemin, il exprime aussi l’idée du mouvement créatif et évolutif, d’avancée vers, de parcourir…

Le concept du Tao évoque la force primordiale qui anime toute chose présente dans l’univers, de la plus grossière et inerte des matières, à la plus subtile et infime des énergies. Sa représentation la plus connue est celle du Taï-Ji, qui symbolise l’union de la dualité Yin-Yang en mouvement.

En occident, le Tao est abordé généralement sous deux aspects, certains le considèrent comme une philosophie, d’autres comme une religion. Ces deux termes, philosophique et religieux, n’existaient ni dans la conception Taoïste ni dans la langue chinoise originelle. Il s’agit en fait d’un ajout des premiers occidentaux qui ont voulu en comprendre le sens réel.

En effet, ces derniers se retrouvaient souvent démunis face à un système totalement différent et éloigné de la culture et système de pensée occidentale. D’autant plus que le Tao plutôt que d’être analysé ou débattu, doit avant tout se vivre et s’expérimenter.

Pour les Taoïstes, l’harmonie réside essentiellement dans l’équilibre entre son corps, son cœur et son esprit. Le Tao invite ainsi à se remettre en phase avec l’authenticité primordiale de la nature, de la vie et de ses rythmes.

Continuer la lecture

la médecine chinoise pour la libido

Onmtc-libido entend par « adaptogènes » les plantes qui aident l’organisme à lutter contre le stress. Elles donnent un coup de fouet à l’organisme, en la revitalisant et en stimulant les défenses naturelles ainsi que la libido.

 

 

 

Quelques plantes

Il existe une panoplie de ces plantes naturelles dont on vante les vertus sur la libido parmi lesquels figurent :

  • Le ginseng qui est le représentant le plus connu des plantes adaptogènes. Recommandé pour les personnes manquant de vitalité, il améliore les performances aussi bien physiques qu’intellectuelles.
  • Le cordyceps est quant à lui connu en Chine depuis des siècles pour ses propriétés permettant d’améliorer la longévité. Il améliore aussi le système immunitaire comme la plupart des plantes adaptogènes.
  • Le Shisandra est une baie qui tonifie les reins et les organes sexuels. Très efficace en période de stress, il stimule le système nerveux.
  • Le tribulus est connu dans la Médecine Traditionnelle Chinoise et la médecine ayurvédique pour ses propriétés  de stimulants sexuels. Il traite aussi les troubles cardiovasculaires et le système urinaire.

Continuer la lecture

La thyroïde en MTC

thyroïde MTCLa thyroïde, située à la base du cou, est la plus volumineuse des glandes endocrines. Elle secrète des hormones, notamment la T3 (triiodothyronine) et la T4 (thyroxine) qui agissent aussi bien sur la gestion de l’énergie dans le corps que sur la régulation de la température et du rythme cardiaque ou les fonctions cérébrales. En cas de suractivité de la glande, on parlera d’hyperthyroïdie et à l’inverse, en cas de ralentissement, d’hypothyroïdie.

Cette production d’hormones thyroïdiennes est stimulée par une autre hormone, la thyréostimuline (TSH), sécrétée par l’hypophyse. On détecte d’ailleurs les problèmes de thyroïde en mesurant le taux de TSH dans le sang. Même au tout début d’un dérèglement thyroïdien, le taux de TSH est souvent anormal. S’il est trop élevé, c’est une hypothyroïdie car l’hypophyse réagit au manque d’hormones en secrétant davantage de TSH pour tenter de stimuler la thyroïde. Et, à l’inverse, un taux de TSH bas annonce une hyperthyroïdie. Ces dérèglements peuvent être dus à une malformation fœtale, une carence en iode, certains médicaments ou traitements (chirurgie, radiothérapie…), aux grossesses successives, à la ménopause ou encore à un choc émotionnel… Dans tous les cas, en médecine traditionnelle chinoise (MTC), les problèmes de thyroïde sont associés à un dysfonctionnement du rein.

Continuer la lecture

Comment la MTC traite les problèmes psychologiques ?

Problèmes psychologiques

L’occident a inventé la psychanalyse pour traiter les problèmes psychologiques et les troubles mentaux.

La question que l’on peut maintenant se poser est de savoir comment la médecine traditionnelle chinoise traite les problèmes psychologiques.

En clair: la médecine traditionnelle chinoise est-elle capable de prendre en charge de manière efficace les problèmes psychologiques du monde moderne comme par exemple le stress et la dépression…

Nous savons aujourd’hui, les études scientifiques l’ont démontré, que les problèmes psychologiques se répercutent sur notre état physique. La dépression est un excellent exemple…

Ceux qui souffrent de problèmes psychologiques comme la dépression souffrent également de maux de tête, de maux d’estomac, et leur niveau d’énergie est très faible.

La science occidentale, comme la médecine traditionnelle chinoise, estime que ces symptômes sont directement liées à notre état d’esprit et donc à nos problèmes psychologiques.

Les problèmes psychologiques et physiques sont liés

Continuer la lecture

L’Hiver selon la Médecine Traditionnelle Chinoise

montchardon

Ça y est! L’hiver est là. L’hiver nous parle d’une fin de cycle. C’est la saison la plus yin de l’année. L’année va s’achever dans quelques jours. C’est le moment de se replier sur soi et de faire le bilan de l’année passée. C’est la saison de l’intériorisation, de l’introspection, de revenir sur soi. L’idéal serait de faire comme les animaux et d’hiverner, mais malheureusement, notre société ne nous le permet pas. C’est pour cela que, au moins, on devrait essayer de se reposer plus souvent, d’aller au lit plus tôt et de se réveiller plus tard, de ralentir notre rythme, de conserver notre énergie, de se reposer et de prendre les choses calmement. Il faut se ressourcer pour repartir en forme au printemps. Continuer la lecture

Mieux connaître l’astragale

racines d'astragale laboratoires bimont racines d’astragale
Un peu d’histoire

L’astragale est une plante issue de la pharmacopée chinoise, native du nord de la Chine, où elle est connue sous le nom de Huang qi. On utilise les racines de la plante, qui sont cueillies au printemps et séchées pendant plusieurs années.

Elle est utilisée depuis plus de 2000 ans dans la médecine traditionnelle chinoise. Il n’existe pas de potion magique pouvant protéger de tous les dangers auxquels peut-être confronté l’organisme, mais certaines plantes offrent une multitude de protections en fortifiant des fonctions importantes pour nos défenses, tel que le système immunitaire et en soutenant le foie et les reins. L’astragale est une plante très intéressante et efficace pour se prémunir de nombreuses affections dont nous allons parler dans cet article.

Bon à savoir : Les chinois utilisent la racine de l’astragale comme fortifiant car elle favorise l’endurance et augmente la résistance aux températures extrêmes. Associée à une autre plante, l’angélique chinoise (Angelica sinensis), elle est utile pour tonifier le sang et lutter contre l’anémie.

Continuer la lecture

Zhang Guo Lao, le taoïste qui montait son âne à l’envers

Zhang Guo Lao, le taoïste qui montait son âne à l’envers.

Zhang Guo l’ancien ou Zhang Guo Lao, était un ermite taoïste, sous la dynastie Tang, ainsi qu’un des Huit Immortels. Des documents historiques suggèrent qu’il a réellement existé. Il était connu pour son sens de l’humour et sa manière excentrique de chevaucher son âne à l’envers.

Selon les légendes, il aurait été convoqué au palais impérial par plusieurs empereurs de la dynastie des Tang. L’un des empereurs était curieux d’en apprendre plus, à propos de sa façon de chevaucher son âne à l’envers, ainsi invita-t-il Zhang Guo l’ancien au jardin impérial. Zhang Guo chevaucha son âne à l’envers tout au long du chemin qui le menait au jardin impérial où il devait se rendre. L’empereur, amusé, donna du vin à l’âne pour le récompenser. Dès que l’âne but le vin, il tomba et se transforma en âne en papier.

Zhang Guo Lao expliqua alors à l’empereur, étonné, que c’était bien tout simplement un âne en papier. Avec la magie, il prenait la forme d’un âne mais le vin lui redonnait sa forme originale. «La vérité se lève et le faux ne durera pas»,  précisa Zhang Guo. L’empereur se mit à rire et répondit que «c’était vraiment une bonne métaphore».

Continuer la lecture

Doit-on choisir entre Médecine Chinoise et Médecine Occidentale Moderne ?

Médecine ChinoiseBien qu’il soit coutume de nos jours de revenir aux sources afin de se soigner le plus naturellement possible, il n’est pas souhaitable de rejeter la Médecine Moderne afin de bénéficier des bienfaits de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

L’aspect préventif de l’acupuncture a tout son intérêt puisqu’elle peut nous aider à rester en bonne santé. Certaines pathologies nécessitent un traitement médicamenteux et/ou des interventions chirurgicales. L’acupuncture à ce moment là, aura un rôle d’accompagnement dans le cadre de ces traitements.

Un bon thérapeute en médecine chinoise est celui qui connait ses limites et agit toujours dans l’intérêt du patient. L’acupuncteur peut donc parfois être amener à  travailler en collaboration avec d’autres soignants, du moment que cette option optimise les chances de guérison.

L’intérêt des malades doit passer avant tout intérêt d’opinion, philosophique, économique ou autre…

Pourquoi ne pas faire cohabiter ces deux médecine aussi différentes qu’efficaces et dont les forces complémentaires bénéficieront aux patients.

Continuer la lecture