Reprise d’activité

Bonjour à tous,

« Normalement » je compte reprendre des RDV sur le cabinet de Mougins à partir du Mercredi 13 Mai 2020.

Voici les protocoles à suivre pour limiter tous problèmes :

– Arrivez à l’heure : La salle d’attente sera réduite pour éviter le monde. Inutile d’arriver 20 mn en avance et de croiser plusieurs personnes.

– Masque oui, gant non : Se laver les mains régulièrement est plus efficace que porter des gants.

– Venez avec votre serviette : Comme d’habitude pour l’écologie, mais en plus pour l’hygiène.

La salle est aérée et la la table désinfectée entre chaque patients.

 

Si vous voulez des détails sur le protocole complet vous le trouvez sur le site de l’UFPMTC

 

Je vous dis à bientôt !

 

Interview de ProntoPro Blog

Soigner avec la médecine chinoise

Publié le 17 mars 2020 par Pion Denise

“Quand je faisais l’informatique, je “sauvais la vie” virtuelle des gens, aujourd’hui, je trouve ça beaucoup plus enrichissant de travailler à garder les gens en bonne santé. Chez nous on dit : “ Un mauvais médecin voit le symptôme et le soulage, un bon médecin trouve la cause de la maladie et la guérit; un excellent médecin reconnaît la fragilité de l’organisme avant que la maladie arrive et la prévient”.

Pourtant rien ne prévoyait que Stéphan Ramié allait embrasser un chemin comme celui de la médecine. Lui qui dans un premier temps a abandonné ses études au lycée avant de reprendre des années plus tard, la trentaine dépassée. Quand il décide de se remettre à ses étude, il se fait former en médecine chinoise, un prolongement normal pour lui qui est déjà pratiquant de taïchi et de karaté. 

“D’abord c’était la curiosité. Ensuite c’est je crois une sorte d’ancrage. Depuis tout petit je pratique des arts martiaux asiatiques, plutôt japonais comme le Karaté et le Kobudo, et plus tard Chinois comme le Tai Chi (oui c’est un vrai art martial, pas juste une “gymnastique”). L’état d’esprit, la philosophie asiatique, la profondeur des traditions tout ceci me fascine depuis toujours. Et quand on peut soigner les gens avec ça, c’est génial” …

Lire la suite de l’interview sur prontopro blog …

Le Coronavirus, Covid-19, en MTC

Voici un document qui décrit ce qu’est le Coronavirus (Codiv-19) au travers du filtre de la Médecine Chinoise, et les traitements qui sont proposé.

INSERM
Santé Publique France
OMS
Institut Pasteur France
Ministère des solidarités et de la santé français

Pr. WANG De Feng
Directrice de l’Académie Wang de Médecine Chinoise
Dr. Meyer Magali

Vous pouvez le télécharger en cliquant sur le lien suivant :

Covid19

(Certaines parties peuvent être « technique », dans le sens non vulgarisé, mais à mon sens c’est compréhensible par tout le monde).

source : https://www.ufpmtc.fr/

Huá Tuó

Vue sur Wikipédia, plusieurs portraits d’antique Médecins Chinois.
 
Huá Tuó 華佗/华佗 (110-207)
 
Hua Tuo est le grand chirurgien de l’époque. On lui attribue la découverte de la narcose (Májué fǎ 痲覺法/痲觉法) et l’« Art des ouvertures abdominales » (Kāifù shù 開腹術/开腹术). Les chroniques de l’époque relatent ses opérations fameuses (laparotomie, lithotomie, greffes d’organes, résections intestinales, etc.) faites sous anesthésie générale au chanvre indien (cannabis indica). Il aurait encore inventé la suture, des onguents contre les inflammations, des traitements contre les ascaris. Il aurait été le premier à choisir la phalange comme unité de mesure. Il préconisait la balnéothérapie et l’hydrothérapie.
Huá Tuó est également connu dans l’histoire de l’obstétrique. Il diagnostique la mort intra-utérine d’un jumeau aux hémorragies consécutives à la naissance d’un premier enfant. Il soulage la parturiente par acupuncture, avant de retirer l’enfant mort-né.
Il note aussi que la culture physique facilite la digestion et la circulation, et qu’elle fortifie le corps. Il invente l’exercice de gymnastique dit « Jeu des cinq animaux » (五禽之戲/五禽之戏 Wǔ qín zhī xì), comprenant tigre, cerf, ours, singe et grue.
 
Pas mal pour un chirurgien d’il y a 1800 ans !

Draps de visite et écologie

indexDans le Taoïsme il est dit qu’il faut suivre les lois de la Nature.

En suivant ses principes elle nous aide à maintenir l’Harmonie qui doit régner dans notre corps et notre esprit.

Je pense que la plupart des Taoïstes doivent être concernés un minimum par l’ écologie.

Aussi c’est dans cette optique que je commence depuis quelques temps à demander à mes patients de venir avec leurs propres serviettes.

L’idée est de diminuer l’utilisation des draps de visite à usage unique qui contribue à générer des déchets.

L’univers recherche l’équilibre en permanence mais aujourd’hui, nous avons « un peu » fragilisé cette harmonie.

C’est donc la moindre des choses de faire un petit effort au quotidien pour éviter d’aggraver les choses.

Merci de vos petits efforts :)

7 choses à savoir pour trouver un « vrai » praticien de MTC

Plusieurs patients m’ont raconté leurs expériences vécues avec des thérapeutes se disant « praticien » en Médecine Traditionnelle Chinoise.

Sans juger en aucune façon leurs compétence, voici quelques petits repères pour vérifier que vous êtes bien entre les mains d’un « vrai » praticien de MTC.

Voici le genre de commentaires que j’ai entendu…
1) « Il m’a branché sur un appareil pour détecter/stimuler les points d’acupuncture avec un laser ».

Non, ce n’est pas une pratique de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Utiliser un pendule ou vous faire porter un casque magnétique, vous faire saisir des poignées électrique ou autre ce n’est pas de la Médecine Chinoise. C’est peut-être très bien, mais ce n’est pas traditionnel.Dites vous qu’il y a 3000 ans, les Chinois n’utilisaient pas l’électricité donc…

2) « Il ne m’a pas posé de questions sur mon état général, juste sur mon soucis ».

A moins d’être un praticien très compétent, ou que le problème à traiter soit « très simple », la première des choses pour un praticien de MTC est de faire un bilan et donc de poser des questions sur l’ensemble du corps pour en déterminer le fonctionnement, et en définir les soins à apporter en général cela prend au minimum entre  10-15 mn.

3) « Il ne m’a jamais posé d’aiguilles dans le dos ».

Donc il ne pratique la MTC qu’a moitié…

Le dos comporte des centaines de points très important à ne pas négliger, un vrai praticien de MTC ne peut pas passer à côté !

4) « Il m’a demandé d’annuler mon RDV avec mon médecin pour venir le voir ».

Peu importe qu’il soit praticien de MTC ou autre, on ne doit pas forcer un patient à annuler un RDV chez son médecin, on ne doit pas interdire un patient de consulter un médecin, ou faire du chantage à la consultation :  « Si vous ne venez pas, vos énergies seront déstabilisées et vous vous affaiblirez, bla, bla, bla… ».

5) « Il m’a donné mes aiguilles après la séance, dans un tube remplit d’alcool à garder pour la prochaine fois ».

Houlaaaa, ça c’est une pratique qui se faisait beaucoup… dans les années 70 ! Aujourd’hui on doit utiliser des aiguilles à usage unique un point c’est tout !

6) « Il m’a proposé des manipulations et m’a fait craquer le dos ».

Cela non plus ce n’est pas de la médecine Chinoise. Ca se rapproche plus de l’ostéopathie, et encore, les bons ostéo ne font que très rarement craquer les os…

7) « Il m’a posé des aiguilles à travers mes vêtements ».

Que se soit à travers les sous vêtements ou des bas, je dis non. On ne pose pas d’aiguille à travers ! C’est une faute d’asepsie majeure ! (Sans compter qu’on peut faire des trous dans le tissu, ou simplement qu’en bougeant un peu le vêtement, cela tire forcement sur l’aiguille et peut causer une douleur.

Bref, avec ces quelques infos, vous pouvez savoir si vous êtes face à un bon praticien de médecine Chinoise ou pas. Je le répète, votre thérapeute est peut-être capable , mais, il n’a peut-être pas la bonne étiquette.

L’ acupuncture, comment ça marche ?

L’ acupuncture, comment ça marche ?

Alain DUBOIS et Stéphan RAMIE vous invitent à découvrir les principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise (M.T.C.)

au cours d’une conférence destinée aux professions de santé.

L’objectif de cette soirée est double : vous donner une approche globale de la médecine chinoise en général et de l’acupuncture en particulier, et vous montrer que nos professions de santé sont toutes complémentaires et donc que nous avons le devoir de mieux nous connaître pour le bénéfice de nos patients.

Le dialogue et l’échange sont les meilleurs garants de la compréhension réciproque.

Nous passerons globalement en revue :

- La différences entre médecine chinoise et médecine occidentale.
– La théorie médicale chinoise.
– Le concept du Qi, du sang et de l’Essence (Jing).
– Le Yin-Yang et ses 4 déclinaisons.
– Les 5 mouvements et les saisons.
– La relation organe-psychisme.
– Le cycle nychtéméral.
– La relation « surface-profondeur ».
– Les « 8 principes ».
– Les « méridiens ».
– Les points d’acupuncture.
– Les aiguilles.
– Le « bilan énergétique ».
– L’examen des « pouls chinois ».
– L’examen de la langue.
– Les domaines d’action de la médecine chinoise.

Vos questions seront les bienvenues.

Si vous êtes intéressés, envoyez moi un petit mail sur contact@stephan-ramie.com pour que je vous fasse parvenir une invitation.

Ouverture à Tourrettes !

Et voilà, les travaux sont terminées à Tourrettes (83440) et la salle de soins est prête à accueillir du monde.

(d’ailleurs le premier RDV réservé est pour demain matin à 9h30)

salle-de-soins

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

Salle de soins à Tourrettes (Fayence)

Ouverture d’une salle de soins à Tourrettes (83440) dans le canton de Fayence !

Les ouvriers sont au travail ! :)

 

A partir de NLarge image de blogovembre 2017, je pourrais recevoir des patients aussi bien à mon cabinet de Mougins (06) qu’à Tourrettes (83).

J’alternerais les RDV une semaine sur deux et à moins d’un changement de dernière minute, les semaines impairs sur Mougins et les semaines pairs sur Tourrettes.

Toujours le même numéro de téléphone pour tous les RDV : 06 42 78 94 09

Google ayant un référencement par localisation, mon cabinet de Tourrettes ne bénéficie pas encore de commentaire ni de note. Je vous invite donc pour l’instant à regarder mon cabinet de Mougins pour vous faire une idée…

[et si mes patients actuels veulent laisser de nouveaux commentaires, faites le sur Tourrettes svp :) ]

Anesthésie via l’acupuncture

En Chine, c’est une pratique courante : lors d’une opération chirurgicale, y compris à cœur ouvert, le patient est analgésié grâce à l’acupuncture. Remplacer les anesthésiants classiques par de simples aiguilles permet d’éviter de nombreux troubles. Découvrez les incroyables pouvoirs de l’acupuncture. Une insensibilisation prouvée.
La pratique de l’acupuncture, attestée en Asie depuis des millénaires, intéresse les scientifiques depuis les années 1990, qui se sont penchés sur la question de son efficacité. Pour prouver qu’elle permet réellement de diminuer, voire supprimer la douleur, des études ont été menées sur des animaux : le risque de biaiser les résultats avec l’effet placebo est ainsi écarté.Des lapins ont ainsi été traités avec des aiguilles aux mêmes points d’acupuncture que chez l’homme lorsqu’on veut opérer le pied. Le stimulus douloureux était introduit par une piqûre à la patte poussant normalement l’animal à la retirer par réflexe. Les aiguilles d’acupuncture sont reliées à un stimulateur électrique, qui renforce leur effet. L’effet analgésiant apparaît au bout de 20 à 30 minutes, comme chez l’homme, chez 72 % des lapins. Lorsque les aiguilles sont placées au hasard, à plus d’un centimètre du point d’acupuncture, aucune réaction n’apparaît.

Les avantages de l’acupuncture lors d’une intervention chirurgicale

L’acupuncture permet de ne pas surcharger le corps de tranquillisants dont les lourds effets demandent au patient beaucoup de temps avant de se remettre. Lors d’une intervention à cœur ouvert, deux tiers des anesthésiants peuvent ainsi être supprimés. Le patient reste conscient et peut même communiquer.

Pendant la phase de récupération, les complications infectieuses se font beaucoup plus rares. La cicatrisation est facilitée et la question de la reprise du transit intestinal ne se pose pas. Autant d’avantages qui accélèrent la récupération, et rendent une opération chirurgicale moins lourde à supporter.

 L’avenir de l’acupuncture dans la médecine

Il faut toutefois noter que quelques sédatifs de base sont tout de même administrés au patient, en fonction du type d’opération. En effet, l’analgésie obtenue grâce aux aiguilles est incomplète. Une combinaison de l’acupuncture avec l’anesthésie classique semble donc être un compromis parfaitement viable, pour renforcer les effets des aiguilles tout en limitant les doses d’anesthésiques. Les personnes fragiles (personnes âgées ou malades), pour lesquelles une anesthésie classique est trop risquée, pourraient ainsi se faire opérer. Mais les mentalités occidentales, qui placent toute leur confiance dans le médicament, sont encore réticentes à ce genre de pratiques…

 

Source …

 

Enregistrer

Enregistrer

1 2 3 7