7 choses à savoir pour trouver un « vrai » praticien de MTC

Plusieurs patients m’ont raconté leurs expériences vécues avec des thérapeutes se disant « praticien » en Médecine Traditionnelle Chinoise.

Sans juger en aucune façon leurs compétence, voici quelques petits repères pour vérifier que vous êtes bien entre les mains d’un « vrai » praticien de MTC.

Voici le genre de commentaires que j’ai entendu…
1) « Il m’a branché sur un appareil pour détecter/stimuler les points d’acupuncture avec un laser ».

Non, ce n’est pas une pratique de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Utiliser un pendule ou vous faire porter un casque magnétique, vous faire saisir des poignées électrique ou autre ce n’est pas de la Médecine Chinoise. C’est peut-être très bien, mais ce n’est pas traditionnel.Dites vous qu’il y a 3000 ans, les Chinois n’utilisaient pas l’électricité donc…

2) « Il ne m’a pas posé de questions sur mon état général, juste sur mon soucis ».

A moins d’être un praticien très compétent, ou que le problème à traiter soit « très simple », la première des choses pour un praticien de MTC est de faire un bilan et donc de poser des questions sur l’ensemble du corps pour en déterminer le fonctionnement, et en définir les soins à apporter en général cela prend au minimum entre  10-15 mn.

3) « Il ne m’a jamais posé d’aiguilles dans le dos ».

Donc il ne pratique la MTC qu’a moitié…

Le dos comporte des centaines de points très important à ne pas négliger, un vrai praticien de MTC ne peut pas passer à côté !

4) « Il m’a demandé d’annuler mon RDV avec mon médecin pour venir le voir ».

Peu importe qu’il soit praticien de MTC ou autre, on ne doit pas forcer un patient à annuler un RDV chez son médecin, on ne doit pas interdire un patient de consulter un médecin, ou faire du chantage à la consultation :  « Si vous ne venez pas, vos énergies seront déstabilisées et vous vous affaiblirez, bla, bla, bla… ».

5) « Il m’a donné mes aiguilles après la séance, dans un tube remplit d’alcool à garder pour la prochaine fois ».

Houlaaaa, ça c’est une pratique qui se faisait beaucoup… dans les années 70 ! Aujourd’hui on doit utiliser des aiguilles à usage unique un point c’est tout !

6) « Il m’a proposé des manipulations et m’a fait craquer le dos ».

Cela non plus ce n’est pas de la médecine Chinoise. Ca se rapproche plus de l’ostéopathie, et encore, les bons ostéo ne font que très rarement craquer les os…

7) « Il m’a posé des aiguilles à travers mes vêtements ».

Que se soit à travers les sous vêtements ou des bas, je dis non. On ne pose pas d’aiguille à travers ! C’est une faute d’asepsie majeure ! (Sans compter qu’on peut faire des trous dans le tissu, ou simplement qu’en bougeant un peu le vêtement, cela tire forcement sur l’aiguille et peut causer une douleur.

Bref, avec ces quelques infos, vous pouvez savoir si vous êtes face à un bon praticien de médecine Chinoise ou pas. Je le répète, votre thérapeute est peut-être capable , mais, il n’a peut-être pas la bonne étiquette.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*